Le dessous des tables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le dessous des tables

Message par Ygonaar le Ven 22 Sep - 2:07

J'ouvre ce nouveau topic, si le MJ le permet, pour décrire les coulisses de certains événements, du moins vu de ma lorgnette. N'hésitez pas à réagir si vous voulez, où à causer de vos propres machinations. Pour commencer, je vais vous parler d'un événement qui a fait couler beaucoup d'encre numérique...


Le chant du Cygne



!AS / Banneret Swann / Ser Arthor Swann /18 / Sénéchal pour la cavalerie / Psychorigide et loyaliste jusqu’au-boutiste


Cette petite ligne, dans le tableau des MIS, chagrinait un joueur depuis un certain temps déjà. Il se demandait comment pouvait-on tolérer un NI aussi abominable que cela. Car d'une part il était banneret, nécessitant donc des influences niveaux 6 alors qu'un sénéchal classique n'en revendique que des niveaux 5. Mais en plus, le commentaire laissait entendre qu'il avait les caractéristiques Borné et Loyal. Donc réclamant des Influences de niveau 7 et rendant la possibilité de corruption encore plus absconses qu'elle ne l'est en temps normal. Bref, ce ne serait pas demain qu'un joueur pourrait obtenir une nomination ou une démission de ce foutu Lord Dalt.


C'est pourquoi il demanda à Graymarch si celui-ci envisageait qu'un autre NI puisse prendre le poste, lors de son renouvellement annuel. La réponse est sans appel, sans implication des joueurs, !AS restera ad vitam eternam. La tuile, mais il restait encore une possibilité, le fait qu'un NI ne démissionne d'une nomination « que » sur un 6+. Une probabilité plutôt faible, mais qu'un joueur motivé peut retenter chaque mois, finissant inéluctablement par avoir gain de cause.


Probablement pas du premier coup cependant. Or un haut gradé pourrait voir d'un assez mauvais œil une demande de nomination de la part d'un trublion qui s'acharne à lui pourrir la vie. Ce n'est pas très crédible, d'un point de vu RP, et le MJ pourrait même se laisser aller à lui mettre un malus. Il fallait donc trouver un prête-nom, mais qui ? Quelqu'un de son régiment ? La ficelle est un peu grosse et le Sénéchal pourrait prendre en grippe l'ensemble de la troupe. Non, en fait, l'idéal serait de trouver quelqu'un d'une autre brigade, quelqu'un qui ne soit pas cavalier, même, histoire d'être complètement hors de l'influence d'!AS.


Le choix fut assez rapide. Car il y avait bien ce Dake Lowïn, dont le joueur avait fait patienter les usuriers jusqu'à ce qu'il puisse donner son récital. Il avait aussi eu l'occasion de faire un peu de RP avec lui, d'échanger quelques lettres, et d’apprécier son style littéraire. La démarche ne coûterait qu'un peu de temps à Merela, mais c'était bien là le genre de petits services propres à resserrer les liens. De plus, venant de la part d'un personnage aussi sage que DL, le contraste d'une telle demande serait amusant.


Merela sembla au joueur enthousiasmée par le projet. Un argumentaire RP fut vite trouvé et le Lion publia son annonce fracassante en 215lun1. La démission étant espérée avant la lunaison 6, car le joueur envisageait de devenir OC de brigade pendant la campagne, le plan avait quand même 60 % de chance de réussir, et serait de toutes façons toujours utile un jour ou l'autre.


Cela fit lever quelques sourcils, du fait que l'on comprenait guère pourquoi DL délaissait ses pots de chambre pour s'occuper d'officier de cavalerie, mais surtout à cause du renouvellement de poste qui se ferait le mois suivant. La démarche semblait absurde, puisque qu'aucun PJ était proche de pouvoir prétendre à un tel poste. Nul ne semblait envisager que l'on visait simplement un changement de MIS.


Coup de théâtre, Merela obtient un 6 à sa demande. Lord Arthor est déstabilisé, il a un coup de mou, il craint l'ire des Lannister ou une mauvaise presse dans la plèbe ? En tous cas, il démissionne et le monde de CES s'affole. Le chat est en ébullition car il faut toujours envisager le pire, ne pas tabler sur un coup de chance. Qui a les moyens de se payer un sénéchal ? Et pourquoi ? Une simple inattention sur le planning du renouvellement ? Corondar nous fait des crises d'angoisses. Gray joue avec un sincérité frappante (trop parfaite en réalité) l'incompréhension sur les motifs des comploteurs. Et comble de bonheur, des joueurs fournissent de minces éléments sur lesquels extrapoler. DT est bien placé dans la cavalerie et se bouffe un cygne, photo à l’appui, pour le nouvel an en guise de provocation. RGU a eut récemment de multiples semaines d'absence qui pourraient fort bien être des actions clandestines... Le joueur s'amuse beaucoup à s'essayer lui aussi aux théories loufoques. La vérité lui a brûlé les lèvres plusieurs fois, mais pourquoi gâcher le plaisir des autres joueurs ? Si quelqu'un lui avait demandé « tu n'aurais pas organisé cela, toi, dans le but de faire remplacer !AS par un autre MIS », il aurait félicité la personne perspicace, mais ce n'est jamais venu.

Ceci dit, le joueur a vite déchanté lors de la publication du CR de 215lun2, car !AS avait repris son poste. Il envoya donc un mail scandalisé au MJ criant à la cabale, qu'on lui avait promis un MIS tout neuf, et que de toutes façons ont ne pouvait pas réintégrer une fonction que l'on avait quitté avant un minimum de trois tours.
Ce a quoi Gray répondit :
*Que le coup des tours de latence, c'est valable pour les joueurs et non pour les NI (et c'est hélas tristement formulé ainsi dans les règles).
*Que d'abord, c'est lui le MJ et qu'il fait ce qu'il veut non mais oh !
*Et que surtout, il avait complètement oublié notre discussion qui datait déjà de près de trois mois.

Le joueur fut atterré de constater que ses petits projets ne formaient pas le pilier central de la vie de Graymarch, mais fit contre-mauvaise fortune bon cœur et demanda à Merela de relancer le processus en lunaison 3. Eûmes-nous beaucoup de chance, ou Gray ne lança-t-il même pas les dés pour compenser son oubli, le joueur se gardera bien de le lui demander. Toujours est-il qu'à la deuxième demande, deuxième démission. Le Cygne quittait définitivement la scène, cette fois-ci, au profit d'un autre Sénéchal (pas idéal, mais mieux quand même). Le doublet en renforça d'avantage l'aura de mystère, car deux démissions de suite, au premier coup, impliquait forcément une machiavélique organisation, n'est-ce pas ? La bonne solution ne fut là encore jamais soumise au joueur. Il se dit alors qu'il en ferait certainement part au debriefing annuel de janvier. A moins que cette histoire ne puisse encore servir à quelques autres projets, qui sait ? Les gens sont si curieux...
avatar
Ygonaar

Messages : 34
Date d'inscription : 06/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessous des tables

Message par R.Graymarch le Ven 22 Sep - 22:23

Alors, de l'autre côté de la lorgnette.

Déjà, je rappelle que si je vois tous les ordres (duh), je ne sais pas forcément quels sont vos plans, surtout si vous attendez du soutien (certains me disent dans leurs ordres qu'ils attendent une influence niv X venant de Machin et Y de Bidule). Donc, j'exécute ce que je vois, en étant parfois dans le flou. Mon seul gros avantage c'est que je sais qui a joué quoi.

Ensuite, les nominations de NI, c'est souvent fait à l'arrache. En général, j'ai tout rédigé (ou copié collé) et relu, j'ai intégré les tableaux, et zut, il faut mettre à jour les nominations du tour et surtout celles à venir. Moralité, je puise souvent dans ma base de MIS plutôt que de refaire des tirages. Et je les reconduis si aucun PJ ne se présente face à eux car c'est plus simple/rapide. Vous avez plein d'influences pour les faire partir de toute façon, ou sinon, yaka attendre et vous aurez les pré-requis pour postuler lors du renouvellement annuel.
Au passage, les MIS "spéciaux" (loyal, borné etc), ça me stresse car y a pas mal de chances que j'oublie que "il ne faut pas que je prenne les chiffres des règles mais que je les majore/minore". La probabilité que je rate un truc est élevée.


Enfin, dernier point, même si un NI a une chance sur 6 de démissionner si on lui demande, je prendrais vite des mesures si à chaque tour des PJ (même différents) tentent de le faire démissionner sans influence, juste à l'usure.

Donc j'ai moi aussi été un peu étonné de voir Dake Löwin (Caporal d'infanterie chez les Lannister) faire une demande de démission d'un Sénéchal pour la cavalerie. Mais après tout un prête-nom, pourquoi pas ? Je ne voyais pas trop l'intérêt juste avant une nomination mais si ça peut servir de "leurre" pour que des gens utilisent leur influence sur une cible factice, ça se tente.

Forcément, j'ai fait un 6 et la démission a alimenté les suppositions. Oui, Grendel qui avait mangé un plat du bouquin du Trône de Fer avec des cygnes en sucre, oui Corondar qui flippe t-o-u-j-o-u-r-s et qui s'en sort t-o-u-j-o-u-r-s. Ma sincérité était parfaite car sincère, c'est dire si je suis balaise ^^

Et donc le tour d'après, j'ai remis Swann en poste, en partie par fainéantise (voir plus haut) et parce que j'avais le droit, en partie car je trouvais ça rigolo vu que le forum faisait des gorges chaudes sur son départ. On le fait partir avant le renouvellement, du coup, il revient, NA ! Paye ton timing

La demande de démission revint le tour d'après (bon, 2 en trois tours, ça passe encore) et j'ai... refait un 6. D'où comique de répétition et imagination d'un Komplot International. Alors que non, juste du bol au dé.

_________________
Meneur du jeu.
Règles du jeu (1.13)
Compte-rendus
avatar
R.Graymarch

Messages : 263
Date d'inscription : 05/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessous des tables

Message par Ygonaar le Ven 22 Sep - 22:54

Je tiens à préciser que je trouve totalement compréhensible que Gray oubli mes plans plus ou moins pertinents au bout de plusieurs mois, hein ! Et au final, ce fut bien plus amusant comme cela.
avatar
Ygonaar

Messages : 34
Date d'inscription : 06/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessous des tables

Message par Corondar le Jeu 12 Oct - 21:29

Tiens j'étais passé à côté de ce topic fort intéressant pourtant. Il faut dire aussi que j'avais fini par avoir l'information il y a quelques temps déjà (j'avais réussi à convaincre Merela de me livrer le fin mot de l'histoire, en échange d'une aide de ma part...).
En ce qui me concerne, au delà du pourquoi (comme beaucoup je ne comprenais pas l'intérêt d'une telle manœuvre à ce moment là vues les positions des différents PJ), c'est surtout le qui et le comment qui me taraudaient. J'avais personnellement sondé les PJ capables d'obtenir une telle démission, et tous m'avaient certifié qu'ils n'avaient joué aucune influence là dedans (y compris Ygon, ce en quoi il disait vrai  Very Happy), et j'avais plutôt tendance à les croire...
A aucun moment je n'ai envisagé que le but était de se débarrasser d'un MIS un peu trop "loyal", alors que moi aussi je soupçonnais le besoin d'influence 7 pour l'influencer.
Mais cet élément là, au lieu de me donner un indice, n'a fait que renforcer ma parano. Et à aucun moment je n'ai envisagé que Gray ait pu tirer 2 fois d'affilé un 6 naturel. Je m'étais donc auto persuadé qu'il existait un joueur ayant une source d'influences cachée (suite à des actions clandestines ou des actions sur des MIS ?). Et je craignais d'avoir raté dans les règles un élément qui pouvait expliquer ce mouvement à ce moment là.
Il n'en était rien. Ou comment un événement somme toute secondaire a pris une ampleur démesurée et tellement drôle  Very Happy .

Corondar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessous des tables

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum